Accueil  >  Le Cursus

Cursus


Une formation indispensable

Les formations dans le domaine du tourisme sont nombreuses. Elles mettent souvent l'accent sur la culture générale, les langues étrangères, la relation client, la géographie et, de plus en plus, les nouvelles technologies.

Les métiers de la réception, de la réservation, de la billetterie et de l'accueil-information, longtemps accessibles directement aux bacheliers, demandent désormais une formation complémentaire spécifique, notamment pour se perfectionner en anglais et en informatique : l'hôtellerie, comme la distribution touristique, a recours à des systèmes de réservation informatiques de plus en plus complexes et perfectionnés (une parfaite maîtrise du logiciel Amadeus : aérien, rail, hôtel et auto est notamment requise).

Le BTS reste le diplôme permettant d’acquérir les fondamentaux du métier. Les formations supérieures ont été créés pour répondre aux besoins des structures touristiques, voyagistes, comités régionaux du tourisme, groupes hôteliers,  notamment en matière de management, marketing et de stratégie globale.


Admission BAC validé




BTS TOURISME1ère et 2ème année

BTS TOURISME


Admission BAC+2 validé



Admission BAC+3 validé


Mastère DMOE - Wine tourism & marketing4ème et 5ème année

Mastère DMOE - Wine tourism & marketing

Titre de niveau I inscrit au RNCP


Panorama du secteur

La France reste le pays le plus visité au monde avec près de 80 millions de touristes étrangers en 2012. Un secteur professionnel créateurs de nombreux emplois.

Face à la concurrence internationale très forte, le secteur du tourisme poursuit sa mutation technologique. Selon Veille info tourisme, les agences en ligne assurent aujourd'hui près de 90 % de l'ensemble de la distribution de produits touristiques. L'informatique devient aussi un outil essentiel pour la gestion des disponibilités et des tarifications (on parle alors de "yield management").

Par ailleurs, le secteur du tourisme doit répondre à une demande très forte en matière d'écologie et de développement durable. Le tourisme équitable ainsi que l'écotourisme sont en plein essor !

 

Une autre niche

Congrès, foires, salons, séminaires, voyages d'affaires individuels, etc. Le tourisme d'affaires représente environ 20 % du chiffre d'affaires total de l'économie touristique française. C'est un tourisme très rémunérateur : un touriste d'affaires dépense chaque jour entre 2,5 et 3 fois plus qu'un touriste "ordinaire". Paris se situe actuellement au 1er rang mondial des destinations de congrès !

 

Zoom sur les emplois

La présence de touristes en France génère 894 000 emplois salariés en moyenne annuelle et crée jusqu'à environ 20 000 nouveaux emplois chaque année.

Ces emplois bénéficient principalement aux grandes villes  et au littoral (c'est-à-dire les côtes françaises). Le milieu rural arrive en 3ième  position, suivi de la montagne (stations et hors stations).

La saisonnalité de l'emploi est, bien sûr, très marquée dans le domaine du tourisme : les emplois salariés sont 2 fois plus nombreux en août qu'en janvier !

L’économie touristique représente un bassin d’mploi très vaste allant,

  • Animation
  • Conseiller vendeur en agence de voyages
  • Forfaitiste chez un Tour Opérator
  • Hôtellerie
  • Office du Tourisme
  • Guidage et accompagnement
  • Commerce
  • …..

Les profils commerciaux sont les plus recherchés, que ce soit pour des postes en agence ou en prestataires touristiques...

 


MENTIONS LÉGALES
Tous droits réservés Sup Events & Tourism.